14e édition du Festival culturel national du théâtre professionnel (FNTP)

Un retour gagnant

Coup de théâtre. Non, trois coups de théâtre annoncent  le lever de rideau,  le retour, la reprise, l’embellie culturelle. Les planches  de…salut  résonneront de nouveau, à partir du jeudi 11 mars 2021 au grand bonheur des amateurs du  4e Art. Et pour cause. Le Théâtre national algérien rouvre  ses portes, après une longue  et  forcée  trêve-pas celles des confiseurs- qui aura duré  une année,  à  l’issue de la pandémie de  la  Covid-19, la crise sanitaire  et  autre confinement.

Ainsi, le Théâtre national algérien renoue avec le public et doublement. Et ce, à la faveur d’un autre  coup « fumant », augurant  un  événement tout aussi retentissant. Le come-back du Festival culturel national du théâtre professionnel, se tient  du 11 au 21 mars 2021 au TNA, à  Alger, organisé par le Commissariat du FNTP et sous les auspices du ministère de la Culture et des Arts. Une 14e édition  se voulant  un espace  d’expression directe, artistique, différente, pluridisciplinaire, créative  et  ambitieuse pour les femmes et hommes de théâtre, jeunes ou anciens, issus, désormais, des 58 wilayas-bien sûr après sélection-comme l’indique la dénomination de ce festival. Donc, un cadre de référence  national  reflétant  la physionomie actuelle de l’acte théâtral.

Un défi, une responsabilité

M. Mohamed Yahiaoui, Commissaire du Festival Culturel National du Théâtre professionnel et  directeur  du Théâtre national algérien, se réjouira du  retour du FNTP: « Ce festival, nous l’avons reporté à deux reprises. En 2019, lors des élections présidentielles et en mars 2020, pour cause de la Covid-19. Soit deux ans d’absence du festival. Ainsi, avons-nous décidé de rouvrir les portes du théâtre après une vacuité d’une année. Et nous avons pris l’initiative d’inaugurer ce retour par l’organisation du Festival Culturel National du Théâtre professionnel (FNTP). Nous avons gardé les mêmes troupes, les mêmes  pièces sélectionnées. C’est un défi. C’est une grande responsabilité. Et je saisis cette occasion, pour exhorter le public à observer les consignes sanitaires et autres gestes barrières et respecter le protocole en vigueur. Et ce, pour que ce festival se déroule avec succès et que les théâtres puissent rouvrir. Et que leurs enseignes lumineuses irradient les planches… ».

L’épreuve par dix

Au menu du programme du Festival culturel national du théâtre professionnel, figurent  dix pièces théâtrales, produites par les théâtres régionaux (Constantine, Sidi Bel Abbès, Tizi Ouzou, Bordj Bou-Arréridj, Souk Ahras, Oran, Mostaganem), par le Théâtre National Algérien(TNA) et celle de la troupe récipiendaire du Premier Prix au Festival Local du Théâtre professionnel de Guelma. En lice pour décrocher huit prix. Le Grand Prix du Festival,  les Prix de la mise en scène, texte, scénographie, création musicale, meilleure interprétation féminine et  masculine et  le Prix du Jury. Sous l’œil « design » et  averti du  jury de  la  14e édition du FNTP dont les membres sont:  Mme Nabila Brahim, Bouziane Benachour, Faouzi Ben Brahim et Habib Boukhelifa, qui ne sont pas à présenter. Tous les spectacles en compétition seront suivis de débats  avec les critiques (de théâtre) et le public. Le théâtre Echabab(ex-cinéma Casino, rue Larbi Ben M’hidi, salle de l’APC-Alger-centre) accueillera les coopératives et associations se produisant en hors-compétition, la réplique « off » du FNTP.

Vaste et riche programme

De front, des hommages à seront rendus  à l’endroit des comédiens Hamid Achouri, Lydia Laarini, au technicien Mokhtar Mouffok  et  à titre  posthume, à  l’homme de théâtre décédé  récemment, Mahmoud Bouhmoum (GPS). Ainsi que la programmation d’ateliers de formation, de communications, des animations au niveau de  la  place « Mohamed Touri », des ventes-dédicaces. Alors, au théâtre ce soir !

K.Smail

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *