Recommandations du jury : l’absence de créativité soulignée

Le jury, présidé par Habib Boukhelifa, a dressé une liste de recommandations et d’observations visant à améliorer les conditions de participation, lors de la cérémonie de clôture du 14ème Festival national du théâtre professionnel (FNTP), dimanche 21 mars au Théâtre national Mahieddine Bachtarzi (TNA), à Alger.  

« Le jury a rédigé diverses observations importantes qui ont été approuvées par tous les membres, à savoir Bouziane Benachour, Faouzi Benbraham, Wahid Achour et Nabila Brahim ».

Le président du jury a mentionné à cet effet, que « les observations résident dans le fait que la direction d’acteur ou le comédien n’a pas reçu suffisamment de soins, ce qui a conduit à la faiblesse de certains rôles et au déclin de leurs rythmes, en plus du manque d’intérêt de certains comédiens pour l’aspect physique et mental, ainsi que l’utilisation excessive des éléments techniques qui composent la présentation, en s’appuyant notamment sur des œuvres toutes faites sans recourir à la Créativité dans ce domaine ».

Le jury a remarqué l’indulgence de certains dramaturges concernant la forme artistique et les textes,  ainsi, selon le jury, ces œuvres n’ont pas atteint le niveau requis dramatiquement.

Le jury a critiqué « l’emploi d’un certain nombre de représentations pour un discours direct injustifié, qui a créé une sorte de différence entre la forme et le contenu, ainsi que la méthode de narration qui n’atteigne pas le niveau attendu ».

Selon le jury, «certains spectacles sont tombés dans le piège du bourrage et du verbiage, ce qui a réduit le rythme des performances et a provoqué l’ennui».

Le jury a souligné que «certaines pièces ont omis la créativité, en ce qui concerne la musique en s’appuyant, sans effort, sur des pièces toutes faites ».

Pour conclure, Habib Boukhelifa, a remercié la direction du festival, pour la bonne organisation malgré les conditions sanitaires actuelles, espérant à cet égard que de nouvelles bonnes expériences théâtrales émergent à l’avenir.

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *