La pièce Keddab.com: Un mari trop connecté, une épouse en colère

“Keddab.com” est une comédie qui met en garde contre les méfaits de la technologie lorsqu’elle sert des pratiques malveillantes. Mise en scène par Lynda Sellam d’après un texte de Mourad Senouci,  elle a été présentée en Tamazight, vendredi 19 mars 2021,  à la salle Hadj Omar au Théâtre national Mahieddine Bachtarzi (TNA), à  Alger, à la faveur du 14ème Festival national du théâtre professionnel (FNTP), dans le programme Off. Présenté en Tamazight, le spectacle, d’une soixantaine de minutes, aborde dans le rire et la dérision, une relation conjugale en souffrance, rendue par une femme, “Habbouba”, qui a cédé au doute et à la suspicion, car son mari irresponsable et infidèle, entretient plusieurs relations extraconjugales à travers les réseaux sociaux et les communications  téléphoniques.

Vigilance d’une informaticienne

Croyant échapper à la vigilance de son épouse, campée par Souad Hanniz, le mari, interprété par Mohamed Ferchouli, a oublié que “Habbouba” était universitaire et diplômée en informatique …connait donc bien la cuisine des réseaux sociaux.  Dans une scénographie de Habbel Boukhari, l’espace scénique sert différents tableaux de la pièce, ceux de l’intérieur d’une maison et d’un restaurant notamment, équipés de quelques accessoires (table, chaises), avec au fond, une façade sur laquelle étaient accrochés les portraits du couple en costumes de cérémonie et des parents. La bande son, faite d’ambiances festives et de quelques bruitages d’identifiants sonores de messagerie et de sonneries téléphoniques, a  permis la mise en situation du spectacle également servi par un éclairage, qui a créé des atmosphères adéquates aux différents tableaux proposés.

Des espaces bien occupés

Souad Hanniz et Mohamed Ferchouli, à la modeste expérience issue essentiellement du théâtre pour enfants, ont brillamment servi le spectacle et occupé tous les espaces de la scène, entretenant la dualité et l’intrigue à travers des dialogues contradictoires et directs, aux humeurs coléreuses, dans un rythme ascendant et soutenu. Par son professionnalisme que le monde du 4e art lui reconnaît, Lynda Sellam a su traduire la densité du texte, aux exigences multiples, par une conception taillée sur-mesure, au plaisir d’un public conquis qui a savouré chaque instant du spectacle, applaudissant les comédiens. A notrer enfin que Keddab.com a été produite par la coopérative culturelle “Les Nomades”, en collaboration avec le Théâtre régional Malek-Bouguermouh de Béjaïa. 

Z.C

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *