Neuf spectacles en compétitions pour des contenus existentiels qui explorent l’individu et la société

Les amateurs du 4e Art, restés loin des salles de spectacles durant près d’un an après la décision de suspendre toute activité artistique en raison de la pandémie du Coronavirus,  renouent avec les spectacles, à la faveur du 14e Festival national du théâtre professionnel (Fntp), qui se tient du  11 au 21 mars 2021, la présentation d’une vingtaine de prestations produites par différents théâtres régionaux, coopératives et associations culturelles.

Dans des atmosphères de fête célébrant un retour progressif à la normale, le Fntp a inscrit à son programme, prévue du 11 au 21 mars, une vingtaine de spectacles, dont neuf pièces de théâtre qui se disputeront sur les planches du Théâtre national Mahieddine-Bachtarzi (Tna), les huit distinctions qui sanctionnent, au-delà du prix du jury, les meilleurs, spectacle, texte, mise en scène, scénographie, création musicale, rôles masculin et féminin.

Les différents prix seront décernés par un jury présidé par Habib Boukhelfa et composé par, Bouziane Benachour, Faouzi Benbraham, Wahid Achour et Nabila Brahim qui auront à statuer sur des contenus majoritairement algériens, en lien avec des thématiques existentielles de portée universelle, qui pointent le doigt sur les travers de la société et explorent l’individu.

Ainsi, et outre le Tna, en lice avec la pièce “Ez’Zaouèche” (le moineau) de Kamel Laiche, le regard critique des membres du jury aura à apprécier les spectacles, “Aramil” (les veuves), de Chahinez Negrouche (TR de Constantine),  “El Djidar El Khames” (le cinquième mur), de Azeddine Abar (T.R de Sidi Bel Abbès), “Es’Sefqa” (le contrat), de Haidar Benhassine (TR de Tizi Ouzou), “Loâbet El Arch” (le jeu du trône) de Abbas Mohamed Islam (TR de Guelma), “Sekkoura” de Ali Djebbara (TR de Souk Ahras), “Arlequin, valet des deux maîtres” de Ziani Cherif Ayad (TR d’Oran), “Khatini” de Ahmed Rezzag (TR de Mostaganem), et “Nestennaw Fel Hayt” (nous attendons le mur) de Halim Zeddam, (association culturelle “Numidia” de Bordj Bou Arerridj).

A l’issue des représentations, les spectacles en compétition seront soumis à un débat que le public, les praticiens du 4e Art et des critiques et universitaires animeront.  

Pour rappel, après l’annulation de l’édition 2020, le 14e Fntp qui se déroule dans les conditions particulières imposées par la situation pandémique que traverse le monde, appelle les organisateurs et le public à s’astreindre à l’application stricte des règles sanitaires.

Conformément aux directives issues de la réunion tenue au Tna avec les services de sécurité sanitaire, la salle de spectacles Mustapha-Kateb sera “exploitée à 50% de ses capacités d’accueil”, précisent les organisateurs.

Le public sera également soumis à l’obligation de porter le masque à l’entrée même du théâtre et au contrôle de la température, ainsi qu’à l’opération de désinfection des mains avec un gel hydro alcoolique mis à sa disposition.

Dans ce même cadre, les organisateurs rappellent que l’accès aux différentes salles de spectacles et de débat est interdit aux enfants de moins de six ans et appellent le public au strict respect des règles de distanciation sociale aux abords des guichets et à l’intérieur de la salle de spectacle. 

Z.C

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *